FANDOM


Camrose-flag
Camrose, Alberta Coat of Arms
Camrosemap

Camrose est une petite ville du centre de l'Alberta, située au milieu d'une des zones agricoles les plus riches des Prairies. Cette petite ville s'est initiallement développée le long d'une ligne de chemin de fer, et aujourd'hui le long de l'Highway 13. Camrose est une ville fleurie, comprenant de nombreux parcs, et lui valant le surnom de "The Rose City". Camrose est une ville assez calme, à l'écart d'Edmonton et dans la limite est du Corridor Calgary-Edmonton, et qui comprend un grand nombre de retraités. La commune est le siège municipal de Camrose County.

HistoireModifier

La zone autour de Camrose fut colonisée au début du XXème siècle. À ce moment-là, la colonie adjacente de Wetaskiwin était un centre majeur pour les pionniers ; en fait, c'était le point de destination des colons, avant qu'ils ne partent en recherche de terres sur lesquelles s'installer. Le site de l'actuelle ville de Camrose se situait à un jour de Wetaskiwin le long du chemin de fer, ce qui en faisait un point d'installation privilégié sur la route des pionniers. Rapidement, des entrepreneurs et d'autres colons s'installèrent sur ce site. Les colons venaient majoritaurement de Scandinavie (en particulier de Norvège et de Suède), ainsi que des États-Unis. À ce moment-là, le hameau portait le nom de Stoney Creek. En 1904, Stoney Creek était desservie par les postes, ouvrit son premier commerce, et reçu son premier officier de la Gendarmerie Royale du Canada (Constable "Blue" Smith).

Le 4 mai 1905, la colonie fut incorporée en village, et prit le nom de Sparling, tenant ce nom du Révérend Dr. Sparling. Cependant, à cause de la confusion entre les villages de Sparling et Stirling, au sud de la province, en 1906 le conseil du village renomma le village sous le nom de Camrose. Il n'existe aujourd'hui aucune explication de l'utilisation de ce nom, mais il est génhéralement admis que le nom vient de Camrose, dans les Pays de Galles. En décembre 1906, Camrose obtint le statut de ville.

La même année, Camrose édita son premier journal, The Camrose Mail, qui fut remplacé en 1908 par le Camrose Canadian, qui persiste aujourd'hui. En mars 1907, la ville construit une mairie, qui servait aussi de gendarmerie et de caserne de pompiers. En octobre 1907, le gouvernement albertain amena les premières lignes téléphoniques à Camrose, et en 1908, près de 50 habitants disposaient d'une ligne résidentielle. L'anée 1911 vit la construction de la première centrale de la ville.

De 1905 à 1914, l'industrie ferroviaire bénéficia fortement à la région de Camrose, qui devint un peu une plaque tournante de l'industrie, se situant au centre de l'Alberta, connectant Edmonton et Calgary, à même titre que de plus petites villes comme Vegreville, Stettler, Drumheller et Wetaskiwin. En 1914, la ville comptait 12 trains de passagers par jour, et la croissance de la ville était grandement dépendante du chemin de fer.

Le 26 juin 1912, le premier bâtiment du Camrose Lutheran College (renommé Augustana University College en 1991, puis rattaché à l'University of Calgary en 2004 en tant qu'Augustana Faculty) ouvrit.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, les Camrose Fairgrounds furent reconvertis en terrains militaires. Environ 10 bâtiments en H furent construits, ainsi qu'un mess, un bâtiment médical, et un entrepôt. Des milliers de canadiens venaient alors à Camrose pour recevoir leur formation militaire.

En 1958, Camrose reconvertit son ancien bureau de poste en mairie. En 1954, en effet, Camrose avait revendu son ancienne mairie au gouvernement fédéral, et durant les 3 ans d'intérim, le conseil municipal se réunissait dans le de l'Église Méthodiste locale.

Camrose continua à croître, alors même que l'importance des voies de chemin de fer déclinait. La ville est maintenant située le long de l'Highway 13, et est devenue un important arrêt pour les voyageurs sur cette autoroute. Avec l'avènement du Big Valley Jamboree à Camrose, la ville s'est tournée vers le tourisme et l'hôtellerie.

Camrose accueilla un populaire camp musical pendant 40 ans, qui portait le nom de MusiCamrose, avant d'être renommé MusiCamp Alberta, et d'être relocalisé à Red Deer, et de célébrer son cinquantenaire en 2007.

Camrose est le foyer d'une populaire spécialité de Noël, la saucisse de Noël, qui est vendue en ville durant l'hiver. Cette spécialité a été inventée par Fred Duggan, l'un des premiers habitants de Camrose.

Le 26 octobre 2005, le ticket de loto le plus important de l'histoire canadienne fut enregistré à Camrose, comptabilisant $54 millions. Il avait été acheté par 17 ouvriers dans l'industrie pétrolière.

En août 2006, Camrose organisa une Journée des Fondateurs quand 4 habitants furent intronisés en tant que pères fondateurs de la ville.

Début 2008, Camrose reçu une importante couverture médiatique quand plusieurs adolescents tuèrent un chat dans un micro-ondes le 30 décembre 2007.

GéographieModifier

Camrose est située à 90 km au sud-est d'Edmonton. La ville est située dans une zone de transition géographique, entre prairie et forêt boréale. Elle est un centre important pour les communautés rurales alentours. La Stoney Creek traverse la ville et se jette dans la Battle River au sud de la ville.

ClimatModifier

Camroseclimat

DémographieModifier

Selon le recensement de 2006 :

  • Population : 15.620 (+5% depuis 2001)
  • Superficie : 31,14 km²
  • Densité de population : 501,6h/km²
  • Age médian (2001) : 39,7 ans (hommes : 37,7 ans ; femmes : 41,7 ans)
  • Nombre de ménages : 6.962
  • Revenu moyen par ménage : $39.759


Les 5 principales origines locales sont scandinaves (26,3%), allemandes (25,6%), anglaises (20,2%), écossaises (17,6%) et irlandaises (14,4%). Près de 3,5% des habitants s'identifient comme aborigènes.

L'anglais est la langue maternelle de 90% de la population, contre 2,1% pour l'allemand, 1,1% pour l'ukrainien, 1% pour le français, et 0,7% pour l'espagnol. Viennent ensuite le chinois et le néerlandais (0,6% chacun), le danois et le norvégien (0,4% chacun), le suédois (0,3%), et le lao (0,2%).

Selon le recensement de 2001, 85% des habitants s'identifiaient comme chrétiens, contre 14% d'athées. De manière plus précise, on décomptait 24% de catholiques, 20% de luthériens, et 19% de membres de l'Église Unie du Canada. Viennent ensuite, 4% d'anglicans, et 2% (chacun) de baptistes et de pentecôtistes.

Sports et loisirsModifier

ParcsModifier

Camrose est souvent appelée "The Rose City" en raison de son grand nombre de parcs contenant des rosas acicularis (wild roses). Aussi, un producteur local de roses, Jerry Twomey, a breveté la belle Camrose Rose pour honorer son lieu de naissance. Cette élégante rose possède d'abondantes fleurs roses et un feuillage vert. Développée pour résister au climat albertain, la Rose Camrose a été présentée à la ville en 1995. Elle peut être vue au Bill Fowler Centre.

Le Jubilee Park est localement très populaire, étant situé dans une vallée et proposant des abris à barbecues, un court d'eau, et de grands espaces.

Mirror Lake se situe au centre de la ville. Le lac accueillant 2 types de cygnes : le cygne trompette et le cygne tuberculé, qui y vivent depuis 20 ans. La ville de Camrose leur fournit un abri en hiver. Mirror Lake Park est le centre du systéme de pistes cyclables de Camrose. Situé aux abords de Mirror Lake, le parc comprend le Bill Fowler Centre, où se trouvent l'office du tourisme et la chambre de commerce. Le Bill Fowler Centre dispoe d'une décoration de nature murale, taillée à même la brique rouge. La fresque représente de nombreuses espèces caractéristiques des animauxde la région de Mirror Lake.

Mirror Lake fournit de l'eau à Stoney Creek, qui serpente dans la ville, et est longée par les pistes cyclables.

InfrastructuresModifier

Le nouveau Edgeworth Centre, un complexe omnisport, ouvrit officiellement le 28 septembre 2007. Le complexe inclut l'EnCana Arena, qui comporte 2500 places, et la Border Paving Arena et ses 300 sièges. L'Edgeworth Centre comprend aussi une piste de course, une salle de fitness, une clinique et un labo de physiothérapie, une salle de jeux pour enfants, des salles de réunion, et des infrastructures alimentaires. Contigüe à ce complexe ayant coûté plusieurs millions de dollars, se trouve Max McLean Arena, ainsi que le Camrose Aquatic Centre et un terrain de curling.

Parmi les autres infrastructures de loisirs, on compte le Camrose Community Centre (piste de marche et terrain de football), un skate-park, le Kinsmen Park (qui cinlut des courts de tennis, 3 terrains de fastball, un terrain de football, des courts de volley-ball, une piste de marche de 2,2 km), et Rudy Swanson Park, qui comprend des infrastructures de football et d'autres infrastructures de loisirs.

Le système de pistes cyclables de la ville, au sein de la vallée de la Stoney Creek, a une longueur totale de 10,2 km.

Sports locauxModifier

Camrose propose un grand nombre de clubs de sport, comme le patinage artistique, le baseball, le fastball, le hockey-sur-glace ou encore la nage. Le Camrose Ski Club, fondé en 1911, est le plus ancien club de ski de fond au Canada, et a produit de nombreux athlètes.

ÉducationModifier

Primaire et secondaireModifier

Camrose propose 2 conseils scolaires, l'un, public, et l'autre, catholique. Le conseil scolaire public, appelé Battle River School Division, gère 37 écoles à Camrose et sa région. Le conseil scolaire catholique gère une école élémentaire et un collège/lycée appelé Our Lady Of Mount Pleasant (OLMP).

Post-secondaireModifier

La principale institution post-secondaire de Camrose est l'Augustana Faculty, de l'University of Alberta (anciennement Augustana University College). Établie en 1910 par des colons norvégiens, sous le nom de Camrose Lutheran College, Augustana reste inspirée par les convictions qui font partie de son héritage pionnier : cette intégrité personnelle provient d'une éducation libérale, que la finalité réelle du leadership est de servir les autres, et que l'esprit de coopération si crucial à la vie rurale stimule l'activité humaine. En tant que fac de l'University of Alberta, Augustana continue à se construire une réputation d'éducation de haute qualité dans un environnement convivial, humain, et fondé sur l'internat. De cette manière, elle fournit un une éducation post-secondaire dans un petit campus au sein d'une des meilleures universités canadiennes. Augustana reste fière de son héritage, ouverte à la diversité des perspectives et des milieux, et s'investit dans la région rurale dans laquelle elle est située.

En 2006, l'université célébra son premier diplôme de quatrième génération.

Camrose accueille aussi le Canadian Lutheran Bible Institute et le Gardner College (anciennement nommés Gardner Bible College et Alberta Bible Institute).[12]

MédiasModifier

Camrose est desservie par 3 journaux locaux : le quotidien Camrose Canadian, l'hedomadaire Camrose Booster, et le petit quotidien Camrose Morning News. Il existe aussi un journal chrétien local mensuel, le Crosswalk.

Camrose a sa propre chaîne de TV locale, utilisé principalement à des fins publicitaires.

Camrose comprend aussi 2 stations de radio. La première et plus connue est la 790 CFCW (AM). La seconde est la 98.1 CAM-FM, qui appartient à Newcap Broadcasting.

JumelageModifier

La ville de Camrose est jumelée avec plusieurs villes au Canada et dans le monde. Ces jumelages permettent des arrangements de bonne volonté dans les secteurs de l'éducation, de l'économie et du tourisme :

  • Kentville, Nouvelle-Écosse (1980)
  • Kamifurano, Japon (1984)
  • Saguenay, Québec (1978)
  • Warwick, Australie (1974)

LiensModifier

Site web officiel

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard