FANDOM


Lethbridge
Lethbridge-coat
Lethbdg
Lethbridge downtown

Le centre-ville vu depuis la 4th Avenue S, vers l'ouest.

Lethbridge est la plus grande ville albertaine au sud de Calgary. Il s'agit de la 4ème plus grande ville de la province en terme de population, après Calgary, Edmonton et Red Deer, et la 3ème en surface après Calgary et Edmonton. Les proches Montagnes Rocheuses contribuent à des étés relativement frais, des hivers doux, et un climat venteux. Lethbridge se situe au sud-est de Calgary sur l'Oldman River. La commune est le siège municipal de Lethbridge County.

Lethbridge est le centre commercial, financier et industriel du sud de l'Alberta. L'économie de la ville se développa de l'exploitation minière à la fin du XIXème siècle à l'agriculture au début du XXème siècle. Aujourd'hui, la moitié des travailleurs sont dans le domaine de la santé, de l'éducation, du commerce de détail et de l'hôtellerie, et les 5 plus grands employeurs sont gouvernementaux. La seule université albertaine au sud de Calgary se situe à Lethbridge, et 2 des 3 facs du sud de l'Alberta ont un campus dans la ville. Parmi les événements culturels de la ville, on peut citer des théâtres, musées et centres sportifs.
La ville se situe à une altitude de 910m.

Round Street, Lethbridge, AB

Round Street en 1911.

HistoireModifier

Avant le XIXème siècle, la zone de Lethbridge était peuplée par de nombreuses tribus indiennes selon l'époque. Les indiens Blackfoot appelait la zone Aksaysim ("bords escarpés"), Mek-kio-towaghs ("rochers peints"), Assini-etomochi ("là où nous avons vaincu les Cree") et Sik-ooh-kotok ("charbon"). Les Sarcee l'appelait Chadish-kashi ("rochers noirs"), les Cree, Kuskusukisay-guni ("rochers noirs"), et les Nakoda/Assiniboine (Stoney), Ipubin-saba-akabin ("creusement de charbon").

Après que l'armée américaine interdit le commerce d'alcool avec la Blackfeet Nation dans le Montana en 1869, les négociants John J. Healy et Alfred B. Hamilton lancèrent un comptoir à whisky à Fort Hamilton, près du futur site de Lethbridge. Le comptoir pris ensuite le surnom de Fort Whoop-Up. Le commerce de whisky mena au massacre de Cypress Hills pour de nombreux indiens Stoney en 1873. La Gendarmerie Royale du Nord-Ouest, envoyée pour stopper le commerce et rétablir l'ordre, arriva à Fort Whoop-Up le 9 octobre 1874. Elle géra le comptoir pendant les 12 années suivantes.

L'économie de Lethbridge débuta avec une exploitation minière ouverte par Nicholas Sheran en 1874 et la North Western Coal and Navigation Company en 1882, dont le président était William Lethbridge, qui donna son nom à la ville actuelle. Au début du XXème siècle, les mines employaient environ 150 hommes et produisaient près de 300 tonnes de charbon par jour. En 1896, les houillères locales ont été les plus grosses productrices de charbon dans les Territoires du Nord-Ouest, avec un pic de production durant la Première Guerre Mondiale. Après la guerre, l'augmentation de la production de pétrole et de gaz naturel remplaça peu à peu la production de charbon, et la dernière mine de Lethbridge ferma en 1957.

La première ligne de chemin de fer de Lethbridge ouvrit le 28 août 1885 par l'Alberta Railway and Coal Company, qui acheta la North Western Coal and Navigation Company 5 ans plus tard. La dépendance de l'industrie ferroviaire avec le charbon, et les efforts du Canadian Pacific Railway pour coloniser le sud de l'Alberta, boosta l'économie de Lethbridge. Après que le Canadian Pacific Railway déplaça son point divisionnel de Crowsnest Line de Fort Macleod à Lethbridge en 1905, la ville devint le centre régional du sud de l'Alberta. Au milieu des années 80, le Canadian Pacific Railway déplaça à nouveau ses locaux du centre-ville de Lethbridge à la proche Kipp, et Lethbridge cessa d'être un centre ferroviaire.

Entre 1907 et 1913, un boom économique eu lieu à Lethbridge, en faisant le centre névralgique du sud de l'Alberta. Plusieurs projets municipaux comme un centre de traitement des eaux, une centrale, un système de tramway, et des bâtiments culturels — ainsi qu'un boom immobilier et une augmentation des prix des logements — transformant significativement la ville. Dans l'entre-2-guerres, cependant, la ville connu une crise économique. Son développement ralentit, et la sécheresse conduit les agriculteurs à quitter leurs fermes, et l'extraction de charbon diminua rapidement. Après la Seconde Guerre Mondiale, l'irrigation des exploitations près de Lethbridge amena la population et l'économie de Lethbridge à croître. Lethbridge College (anciennement Lethbridge Community College) ouvrit en avril 1957, et l'University of Lethbridge, en 1967.

Lethbridge City Hall

Lethbridge City Hall.

Gouvernement localModifier

Huit conseillers et un maire constituent le Lethbridge City Council. Les électeurs lethbridgiens élisent un nouveau gouvernement tous les 3 ans, en octobre. Il n'existe pas de systèmes de circonscriptions à Lethbridge (comme c'est le cas par exemple à Calgary), donc tous les lethbridgiens votent pour élire l'ensemble du conseil municipal. La Ville de Lethbridge dispose d'un budget opérationnel de 200 millions de dollars, plus de la moitié provenant des taxes de propriété. L'un des membres du Parlement Albertain (MP) représentant Lethbridge siège à la Chambre des Communes à Ottawa, et 2 membres de l'Assemblée Législative de l'Alberta (MLA), représentant Lethbridge Est et Lethbridge Ouest, siègent à l'Assemblée Législative d'Edmonton.

Traditionnellement, le positionnement politique de Lethbridge est de droite. Fédéralement, de 1917 à 1930, les électeurs lethbridgiens ont basculé pour divers partis, mais de 1935 à 1957, ils ont voté pour le Parti Crédit Social de l'Alberta (centre-droite) à chaque élection, et pour le Association Progressiste-Conservatrice de l'Alberta (centre-droite de 1958 à 1993, quand le Parti de Réforme de l'Alberta (droite) fut formé. Ce dernier ainsi que ses avatars ont dominé la scène polique depuis.

Le gouvernement albertain administre les systèmes de santé locaux via l'Alberta Health Services. Le Chinook Health supervise les infrastructures du sud-ouest de l'Alberta, comme le Chinook Regional Hospital et St. Michael's Health Centre.

Lethbridge south alberta

Plan de la région de Lethbridge.

Lethbridge map

Plan de Lethbridge.

Géographie et climatModifier

GéographieModifier

La ville de Lethbridge est située à la latitude 49.7° nord (environ la même que Cherbourg en France), et à la longitude 112.8° ouest, et couvre une zone de 127.2 km². La ville est divisée en 2 par l'Oldman River ; sa vallée a été transformée en l'un des plus grands parcs urbains d'Amérique du Nord, avec 16 km² de zones protégées. La ville compte la 4ème plus importante population en Alberta, après Calgary, Edmonton, et Red Deer. Elle se situe à 210 km au sud-est de Calgary.

Lethbridge est divisée en 3 zones géographiques : nord, sud et ouest. L'Oldman River sépare West Lethbridge des 2 autres, alors que la Crowsnest Highway et le Canadian Pacific Railway sépare North Lethbridge de South Lethbridge. La zone la plus récente, West Lethbridge (29.673 habitants) compte l'University of Lethbridge. La plupart des nouveaux développements de la ville ont eu lieu dans l'ouest, qui a la moyenne d'age la plus faible de la ville. North Lethbridge (24.514 habitants) était initiallement peuplée par les ouvriers des houillères locales. Elle compte la plus haute moyenne d'age de la ville, compte de nombreuses zones industrielles, et inclut l'ancien village d'Hardieville, qui fut annexé par la Ville de Lethbridge en 1978. South Lethbridge (29.773 habitants) est le coeur commercial de la ville. Il contient le centre-ville, les commerces et l'hôtellerie, ainsi que le Lethbridge College.

ClimatModifier

Lethbridge a un climat continental modéré avec une moyenne de température de 12.3 °C et une moyenne minimale de −2.0 °C. Avec des précipitations annuelles moyennes de 386.3 millimetres et 264 jours secs, Lethbridge est la 11ème ville la plus sèche au Canada. En moyenne, Lethbridge compte 116 jours venteux par an (40 km/h ou plus), se classant 8ème ville la plus venteuse au Canada.

Son altitude de 929m et sa proximité avec les Montagnes Rocheuses permet à Lethbridged'avoir des étés relativement frais comparé aux autres villes de Prairies. Ces facteurs protègent la ville des forts vents de nord-ouest et de sud-ouest, et contribuent à des fréquents chinooks durant l'hiver. Les hivers de Lethbridge comptent les températures les plus hautes des Prairies, réduisant la rigueur et la longueur des périodes de frais et résultant d'un nombre faible de jours de couverture neigeuse.

Climat

ÉconomieModifier

Lethbridge est le coeur commercial, financier et industriel du sud de l'Alberta (bien que la proche Medicine Hat joue un rôle similaire pour le sud-est de l'Alberta). Elle compte une zone commerciale de 275.000 habitants, incluant une partie de la Colombie-Britannique et du Montana, et employant plus de 80.000 personnes, qui font le trahet jusqu'à Lethbridge, sur des distances allant jusqu'à 100 km.

L'économie de Lethbridge a depuis toujours été orientée vers l'agriculture ; cependant, l'économie locale s'est diversifiée ces dernières années. La moitié des travailleurs sont employés dans la santé, l'éducation, le commerce de détail et l'hôtellerie, et les 5 principaux employeurs sont gouvernementaux. De nombreuses compagnies nationales sont basées à Lethbridge. Depuis sa fondation en 1935, Canadian Freightways y a eu son siège jusqu'à son déplacement à Calgary en 1948, cependant son centre d'appels reste basé à Lethbridge. La branche canadienne de Taco Time fut basé à Lethbridge de 1978 à 1995 avant de déménager à Calgary. Minute Muffler, créé en 1969, est basé à Lethbridge. La compagnie de frêt international H&R Transport y fut aussi basée jusqu'en 1955. Braman Furniture, qui a des magasins au Manitoba et en Ontario, a eu son siège à Lethbridge de 1991 à 2008.

Lethbridge sert de coeur pour les activités commerciales de la région en fournissant services et infrastructures. De nombreux services de transport, et notamment des bus Greyhound, 4 autoroutes provinciales, des chemins de fer et un aéroport, sont concentrés dans ou près de la ville. En 2004, les services de police de Lethbridge et de Coaldale ont fusionné pour former le Lethbridge Regional Police Service. Lethbridge fournit le service d'eau courante pour Coaldale, Coalhurst, Diamond City, Iron Springs, Monarch, Shaughnessy et Turin.

En 2002, le gouvernement municipal organisa l'Economic Development Lethbridge, une institution responsable de la promotion et du développement des intérêts commerciaux de la ville. Deux ans plus tard, la ville rejoigna un partenariat avec 24 autres municipalités afin de créer une alliance de développement économique appelée SouthGrow Regional Initiative, représentant une population d'environ 140.000 personnes. En 2006, l'Economic Development Lethbridge se joigna à SouthGrow Regional Initiative et l'Alberta SouthWest Regional Alliance afin de créer le Southern Alberta Alternative Energy Partnership. Ce partenariat promeut les entreprises liées aux énergies alternatives, incluant l'éolien, le solaire et les biocarburants, dans la région. L'Economic Development Lethbridge gagna la première place à l'Alliance Canadienne de Développement Économique 2007, dans la catégorie des Prix Marketing Canada, pour le "Profil d'Investissement Entreprenarial du Comté de Lethbridge". En 2007, le magazine Site Selection classa Economic Development Lethbridge le 4ème meilleur groupe de développement économique canadien en volume d'investissements et en création d'emplois.

DémographieModifier

Lethbridge 2001 religions

Religions à Lethbridge.

La population de Lethbridge était de 85.492 habitants en 2009. En 2006, le recensement fédéral comptait une population de 74.637 au sein de la ville, et 95.196 dans la zone métropolitaine. En 2006, Lethbridge avait une population majoritairement blanche : seulement 1/8ème de la population était d'origine extra-européenne, comparée à 1/10ème en 2001. Parmi eux, 40% étaient aborigènes, majoritairement Peigan et Kainai. Parmi les 60% restants, les Japanais, Chinois et Latino-Américains en constituaient la majeure partie, avec respectivement 1.200, 920 et 705 personnes.

La principale foi à Lethbridge est le christianisme. Selon le recensement fédéral de 2001, 50.245 habitants, représentant 76% des répondants, indiquaient être chrétiens. Un peu plus de 22% se disaient athées, un chiffre supérieur au taux national de 16%. D'autres religions furent citées, en particulier le Bouddhisme, l'Islam, l'Hindouisme, le Judaïsme et le Sikhisme, pour un total de près de 2%. Pour les dénominations spécifiques, Statistiques Canada rapportait 14.965 catholiques romains (22%), et 10.235 membres de l'Église unie du Canada (15%). Pour les mormons, Statistiques Canada en comptait 5.680, soit 9% des lethbridgiens, soit un taux bien supérieur à la moyenne nationale (0.5%). Enfin, on comptait 3.605 anglicans (plus de 5%), 3.025 luthériens (plus de 4%) et 2.155 baptistes (plus de 3%).

Selon le recensement de 2006, plus de 85% des résident étaient de langue maternelle anglaise, 4 % de langue allemande, plus de 2% de langue néerlandaise, et 1% pour chacune des suivantes : française, chinoise et espagnole. Enfin, pour les moins de 1%, par ordre décroissant : hongrois, polonais, ukrainien, japonais, italien, persan, blackfoot, et tagalog.

CommunautésModifier

Lethbridge est divisée en 3 zones géographiques : nord, sud et ouest. West Lethbridge est séparée des autres par l'Oldman River. North Lethbridge et South Lethbridge sont séparées entre elles par la Crowsnest Highway et les lignes du Canadian Pacific Railway.

North LethbridgeModifier

La zone nord (24.514 habitants) était initiallement peuplée par les ouvriers des mines de charbon, et compte aujourd'hui de nombreuses zones industrielles.

South LethbridgeModifier

South Lethbridge (29.773 habitants) est le coeur commercial de la ville, et a aussi la moyenne d'age la plus haute. Elle comporte le Downtown, ainsi que les commerces et centres hôtelliers. Le Lethbridge College et le principal stade de la ville, l'ENMAX Centre, se situent aussi dans le sud.

DowntownModifier

Le Lethbridge Downtown est bordé à l'ouest par la vallée de l'Oldman River, au nord par Crowsnest Highway et les rails du Canadian Pacific Railway, à l'est par Stafford Drive (ou 9th Street), et au sud par la 6th Avenue. Il n'est pas très étendu et contient peu de structures résidentielles. Il contient cependant Chinatown, une zone de 2 blocs sur la 2nd Avenue, à l'ouest des Galt Gardens.

Le downtown est surtout le coeur commercial de la ville, comprenant aussi la plupart des institutions bancaires et de nombreux cabinets comptables et judiciaires.

Il sert aussi de zone transitoire : Whoop-up Drive, la route la plus chargée de Lethbridge, relie West Lethbridge au Downtown. Scenic Drive arrive aussi au Downtown depuis les États-Unis via l'Highway 4 et leLethbridge County Airport via l'Highway 5. Le Downtown est aussi connecté en 2 endroits à la Crowsnest Highway, qui est un accès direct à la Colombie-Britannique, et indirect à Calgary et à la Saskatchewan. Par ailleurs, le seul terminal Greyhound est situé dans le Downtown, de même que le terminal routier local ; la moitié des bus convergent sur la 4th Avenue.

West LethbridgeModifier

La plus récente des zones (29.673 habitants) comporte l'University of Lethbridge. La plupart de l'évolution de la ville depuis les années 90 a eu lieu au sein de West Lethbridge (surnommé The WestSide). Elle compte aussi la population la plus jeune de la ville.

HistoireModifier

Lethbridge poursuivant son boom démographique dans le milieu du XXème siècle, le Plan Général de 1969 recommandait une expansion de la ville vers l'ouest, par-delà l'Oldman River. En conséquence, l'Oldman River Regional Planning Commission prépara le rapport nommé "The Urbanization of West Lethbridge" en 1969. Ce rapport suggérait de développer West Lethbridge dans un concept de villages, chaque village comportait une école, un grand parc et un centre commercial. Chaque village devait avoir une surface d'environ 2.6 km², comportant 2 communauté de 6000 habitants chacune, et bordée par de grands axes routiers. Ce concept fut mis en place pour le développement de West Lethbridge. Le rapport prévoyait d'accueillir un maximum de 30000 habitants, chiffre qui devrait être atteint en 2009.
L'University of Lethbridge s'est installée dans le Westside en 1972.

DémographieModifier

Le recensement municipal de 2006 dénombrait 27.154 habitants, et 29.673 en 2008. Depuis les années 70, la zone a vu une augmentation de population de 18% par an, à l'exception des années 1972 et 1976, qui virent une hausse de 274% et 281%. Depuis les années 90, la majorité des nouveaux développements ont eu lieu dans West Lethbridge. Sa population est la plus jeune de la ville, avec seulement 65% de personnes de plus de 65 ans.

InfrastructuresModifier

Bien qu'étant principalement une zone résidentielle, West Lethbridge contient cependant de nombreuses infrastructures de service et commerciales. Ses principales zones commerciales sont MicMac Plaza, West Village Mall, ainsi que l'important West Lethbridge Towne Centre. Le parc urbain Nicholas Sheran Park se situe aussi dans le Westside, de même que le Nicholas Sheran Leisure Centre, un centre aquatique et une patinoire. En plus de l'University of Lethbridge, on compte 3 écoles élémentaires publiques, 1 école moyenne publique, et 3 écoles élémentaires privées. 2 lycées (un public et un privé) sont aussi prévus pour 2009.

DéveloppementsModifier

En 2004, le Conseil Municipal de Lethbridge annonça de nouveaux plans pour la seconde phase de West Lethbridge, couvrant 600 hectares à l'ouest d'Indian Battle Heights et de Varsity Village. En 2006, le conseil vota un budget de $12 millions pour le West Lethbridge Centre. À complétion, le centre servira de centre névralgique de West Lethbridge et consistera en 2 lycées, une aile de la Lethbridge Public Library, des parcs et des champs de softball, de football et d'autres sports. Le centre sera situé dans la nouvelle communauté de Benton Crossing.

TransportsModifier

Les transports de West Lethbridge consistent en un réseau majeur de voies. University Drive est actuellement la principale artère de la zone. Elle rejoint Whoop-Up Drive, la plus grande route de la ville, et Crowsnest Highway, la seule autoroute de la ville, qui est une voie d'accès vers Calgary, la Colombie-Britannique, et la Saskatchewan. De nombreuses routes rejoignent University Drive.

En 2006, University Drive fut élargie de Whoop-Up Drive jusqu'au lieu du futur stade, en faisant de cet axe une 2x3 voies par endroits, incluant de nombreuses voies d'accès vers l'University of Lethbridge.

6 lignes de bus sont opérées par le Lethbridge Transit dans le Westside, 2 d'entre elles se dirigeant directement dans le centre-ville, dans North Lethbridge et dans South Lethbridge. Toutes les lignes convergent à un terminal situé à l'université.

Liste des communautésModifier

Nom Localisation
Lethbridge -
Benton Crossing W
Chinatown DT
Chinook Heights S
Copperwood W
Downtown DT
Fairmont Park S
Fleetwood/St. Patrick's S
Glendale S
Hamilton S
Hardieville N
Henderson Lake S
Heritage Heights W
Indian Battle Heights W
Lakeview S
Legacy Ridge N
London Road S
Mountain Heights W
Paradise Canyon W
Park Meadows N
Redwood S
Ridgewood Heights W
Riverstone W
Scenic Heights S
Senator Buchanon/Dave Elton N
Southgate S
Staffordville N
St. Edwards N
Tudor Estates S
Uplands N
Varsity Village W
Victoria Park S
West Highlands W
Westminster N
Winston Churchill N

(1) Selon Statistiques Canada, un travailleur social consiste en un ménage qui dépense plus de 34.7% de ses revenus, dans les produits de première nécessité (nourriture, logement et vêtements).

CultureModifier

Lethbridge fut désignée Capitale Culturelle du Canada pour la saison 2004–2005. La Southern Alberta Ethnic Association (du Multicultural Heritage Centre) promeut le multiculturalisme et l'héritage ethnique au sein des communautés locales. La ville propose des événements et des organisations artistiques. Fondée en 1957, l'Allied Arts Council of Lethbridge est la plus grande organisation lethbridgienne dédiée à la préservation et la promotion des arts locaux. Lethbridge compte aussi une bibliothèque locale, ainsi que 3 musées et galeries d'art : la Southern Alberta Art Gallery est une gallerie temporaire ; le Bowman Arts Centre, administré par l'Allied Arts Council, opère 3 galeries ; l'Art Gallery de l'University of Lethbridge propose des expositions contemporaines, dont des collections canadiennes, américaines et européennes.

Le Lethbridge Symphony Orchestra se produit depuis 1960. La ville produit des groupes musicaux divers au sein du Lethbridge Musical Theatre et du Southern Alberta Chamber Orchestra. Par ailleurs, Vox Musica est une chorale communautaire basée à l'University of Lethbridge, qui se produit depuis 1984. Des prestations théâtrales sont présentées par le département théâtre de l'University of Lethbridge et du New West Theatre, qui produit 7 spectacles annuellement. Le New West Theatre se produit au Genevieve E. Yates Memorial Centre, dans 2 théâtre : le proscenium Yates Theatre de 500 places, et le "black box" Sterndale Bennet Theatre de 180 places.

Sports et loisirsModifier

Henderson Lake

Henderson Lake.

Lethbridge compte 16% d'espaces verts au sein de sa municipalité, dont les espaces verts de la vallée de l'Oldman River, d'une superficie de 755 hectares. On y compte plusieurs terrains de sport et de baseball, un court de golf circulaire, un skate-park, une piste de BMX, un mur d'escalade, une douzaine de courts de tennis, et 7 piscines. On compte aussi au sein de a ville 5 courts de golf, dont le fameux Paradise Canyon Golf Resort.

Construit pour les Jeux du Canada d'hiver 1975, l'ENMAX Centre est le complexe cultutel de Lethbridge. Le complexe de 6500 places accueille des concerts, des spectacles multiculturels, les championnats nationaux de curling, des matchs de basket, des banquets, des épruves de skate-board, et les Lethbridge Hurricanes, une importante équipe de la Western Hockey League. La partie sportive du complexe comporte une piste de course, des courts de racquetball et de squash, et une grande patinoire. Un terrain de sport extérieur ayant une capacité de 2000 spectateurs est adjacent au centre. En 1997, le Community Savings Place (anciennement Lethbridge Soccer Centre), d'une taille de 5400 m², fut construit juste au sud de l'ENMAX Centre, ajoutant 2 terrains de football intérieurs au complexe.

De nombreuses possibilités de sports d'hiver sont accessibles dans ou près de Lethbridge. La ville compte 6 patinoires intérieures pour un total de 11220 m² et 8149 places assises. À l'exception de l'ENMAX Centre, les patinoires sont disponibles d'octobre à avril. Lethbridge est située à 150 km à l'est de la station de ski de Castle Mountain.

Équipes de sportModifier

Attractions majeuresModifier

Lethbridge skyline 2

Le centre-ville de Lethbridge.

La ville, qui débuta en tant que poste-frontière, dispose de nombreuses attractions historiques. D'abord, le Lethbridge Viaduct, communément appelé High Level Bridge, est un pont à chevalets en acier. Il a été construit en 1909 à l'endroit qui était alors la limite ouest de la ville.

Indian Battle Park, sur les ravines de l'Oldman River, commémore la dernière bataille entre les indiens Cree et Blackfoot en 1970.

Initiallement connu sous le nom de Fort Hamilton, Fort Whoop-Up était un lieu d'activités illégales durant la fin du XIXème siècle. Il fut construit en 1869 par J.J. Healy et A.B. Hamilton en tant que comptoir à whisky, et fut détruit par un incendie un an plus tard. Une seconde struture, plus solide, fut par la suite reconstruite au même endroit.

En tant que centre culturel du sud de l'Alberta, Lethbridge dispose de plusieurs attractions culturelles. Ouvert en 1967 dans South Lethbridge, Nikka Yuko Japanese Garden faisait partie des célébrations du centennaire canadien, et a été visité par le prince et la princesse du Japon, Takamatsu. Galt Museum & Archives est le plus grand musée de la région de Lethbridge ; le building accueillant actuellement le musée était l'hôpital central de la ville durant la fin du XIXème et le début du XXème siècles.

De nombreuses structures, comme le bureau de poste, font partie du paysage de la ville de Lethbridge. Moins connu que l'High Level Bridge, le bureau de poste est l'un des édifices les plus remarquables de la ville. Construit en 1912, le bâtiment de 4 étages est surplombé par une tour d'horloge fonctionnelle. Parmi les autres édifices importants, on compte des bâtiments de bureaux ; le château d'eau, initiallement construit en 1958 et par la suite vendu à un promoteur prié, fut reconvertit en un restaurant ; enfin, les derniers édifices notables de la ville sont greniers à grain des Alberta Terminals.

ÉducationModifier

Le Lethbridge Public School District et l'Holy Spirit Roman Catholic School Division (privée) administrent les établissements du jardin d'enfants au baccalauréat. Le Palliser School Division, basé à Lethbridge, administre les écoles primaires et secondaires des zones rurales. L'académie privée Third Academy a un campus à Lethbridge.

Lethbridge comprend aussi le Lethbridge College, fondé en 1957, et l'University of Lethbridge, fondée en 1967. Red Crow Community College a un campus dans la ville. Durant l'année scolaire 2003–2004, l'University of Lethbridge et le Lethbridge College comptaient 14000 élèves, soit 20% de la population de la ville.

MédiasModifier

Lethbridge comporte 3 principaux journaux : le quotidien Lethbridge Herald, et les hebdomadaires Lethbridge Sun Times et Lethbridge Journal. L'université et la fac ont aussi chacun un journal local quotidien. On compte aussi 11 stations de radio et 6 chaînes de télévision locales.

TransportsModifier

Lethbridge Transit

Terminal du Lethbridge Transit.

Les transports en commun de Lethbridge consistent en 40 bus (ayant un age moyen de 10 ans) opérant sur plus de 12 trajets. Traditionnellement, ces trajets font une boucle de et vers le centre-ville. Au début du XXIème, cependant, le Lethbridge Transit mis en place des trajets traversant la ville, comme celui de l'University of Lethbridge au Lethbridge College, de l'University of Lethbridge au terminal de North Lethbridge, et du Lethbridge College au terminal de North Lethbridge. De nomreux trajets convergent près du Chinook Regional Hospital, bien que ce dernier ne soit officiellement pas un terminal.

Le département des Parcs et Loisirs effectue la maintenance du réseau cyclable et piéton, d'une longueur de 30 km, le Coal Banks Trail. Le système fut créé pour relier la vallée de l'Oldman River avec les autres zones de la ville, notamment le Pavan Park au nord, Henderson Lake à l'est, les Highway 4 et Highway 5 au sud, ainsi qu'une boucle dans West Lethbridge (incluant University Drive et McMaster Boulevard).

Quatre autoroutes provinciales (3, 4, 5, et 25) traversent ou se terminent à Lethbridge. Cette situation a contribué à la création de plusieurs grandes artères les reliant entre elles, en particulier Mayor Magrath Drive, University Drive et Scenic Drive. Cette infrastructure et la situation de la ville sur le Corridor CANAMEX a contribué à faire de Lethbridge une destination majeure pour le frêt. Lethbridge se situe à 100 km au nord des USA via les Highway 4 et Highway 5, et 210 km au sud de Calgary via les Highway 2 et Highway 3. Les Highway 2, Highway 3 et Highway 4 font toutes parties de l'axe marchand entre les USA, le Canada et le Mexique.

Lethbridge se situe près du Lethbridge County Airport et des terrains ferroviaires du Canadian Pacific Railway de Kipp. Ces derniers furent déplacés là depuis le centre-ville de Lethbridge en 1983 dans un but d'expansion commerciale. L'aéroport propose des vols commerciaux vers et depuis Calgary, Edmonton et d'autres villes albertaines, ainsi que vers le Mexique et les USA, mais aussi des vols privés et charters.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard